fbpx

La PACES à l’Étranger6 min de lecture

Chaque année, des milliers d’étudiants voient leur rêve s’évaporer à la vu de leur classement final parce qu’il ne sont malheureusement pas dans le fameux Numerus Clausus.

La sélection est très rude (10% d’admis seulement), c’est pour cela que certains étudiants décident de ne pas renoncer à leur rêve en retentant l’expérience à l’étranger !

Nous allons voir dans cet article les différentes possibilités qui s’offrent à toi si tu veux poursuivre en médecine, dentaire, kiné, sage-femme, mais que tu n’es pas pris dans le NC.

Let’s go ! 😇


La Belgique

C’est souvent la première alternative que l’on entend, bien que le pays commence à se fermer de plus en plus vis-à-vis des ‘’non-résident”. Il faut également passer un concours d’entrée pour pouvoir accéder à l’école de Médecine et Dentisterie Belge.

Le taux de réussite au concours d’entrée cette année étant de 10% pour les non résidents, nous montre bien que les chances d’entrée en médecine en Belgique sont devenues minces.

Le quotas belge d’entrée en médecine et dentisterie pour les “non-résident” (c’est-à-dire les non Belges) est de 30%. Mais respecte t-il réellement ce quotas … Cela reste à voir.

L’inscription

Pour pouvoir s’inscrire il suffit de se rendre sur le site l’ARES et de se rendre ici (qui se trouve en bas de page)

Pour ensuite cliquer sur “je passe l’examen d’entrée” en bas à gauche

Sur le site de l’ARES, tu pourras y trouver toutes les informations dont tu as besoin comme les dates d’inscriptions, les dates de concours etc.

Le concours

Le concours d’entrée est composé de deux parties : une “scientifique” et une partie “communication et éthique”. La partie scientifique est composé de physique, de mathématiques et de biologie et la partie communication et éthique et une dissertation sur un sujet relié à cet thématique.  

Si tu veux avoir plus d’infos rends-toi sur : ARES


Se loger

Pour ce qui est du logement, il y a un concept assez sympa en Belgique se sont les “Kot”, des logements pour étudiants : tu peux ainsi trouver le tiens sur la plateforme “Cherche ton Kot

Je pense que pour les aspects techniques ont est bon ! 😇

Ces études en Belgique sont de moins en moins accessibles, en effet, le pays se ferment de plus en plus aux non-résidents, il faut donc à mon avis trouver d’autres alternatives.

Néanmoins, le taux de réussite est très élevé par la suite (aux alentours des 70-80%). Petite précision si tu as raté 2 années de PACES en France tu n’as pas la possibilité de retenter en Belgique !

La Roumanie

Deuxième alternative à laquelle on pense le plus après la Belgique, mais malheureusement il y a énormément d’idées reçues assez négatives sur la Roumanie. Pour commencer, pas tout le monde peut-être accepter.

En effet c’est une acceptation sur dossier, ils vont regarder les notes que tu as eu au bac et celles que tu as eu en médecine.

Le premier point positif c’est que si tu as raté 2 ans de PACES tu as toujours la possibilité de t’inscrire ! Pas mal

Les idées reçues 

Le fait d’étudier la médecine à l’étranger et souvent très mal vu par les autres et ces idées (qui sont totalement idiotes selon moi) reviennent systématiquement :

Si tu as raté 2 fois ta PACES c’est que tu n’es pas fait pour être médecin !” 

Mais WHAAAT ? La PACES est une année où il faut “ingurgiter” le maximum d’infos possibles. 

C’est une année bête et méchante et le fait d’avoir sa PACES ne prouve en aucun cas que tu vas être un bon médecin ou autre. La PACES c’est de la théorie et comme vous le savez tous entre le théorie et la pratique il y a un viaduc …

« Ce sont les riches qui sont à chaque fois favorisés

C’est vrai que les études en Roumanie tourne autour des 4 à 5000€ par années, mais il y a la possibilité d’avoir une bourse et la vie là-bas est bien moins cher qu’en France.

Il suffit de s’y prendre un peu à l’avance et de bien s’organiser bien-sûr 😇

On croit souvent que si l’on va en Roumanie on va se retrouver dans un ghetto ou je ne sais quoi 😩 Mais du calme, niveau équipement ils sont vraiment à la pointe de la technologie !

Les études en Roumanie

Niveau amphi, il ne sont pas surchargé, il y a bien 1 siège par étudiant, pour les “travaux pratiques” ils font des petits groupes aux alentours de 12 étudiants etc.

Il y a la possibilité de se faire financer par le CROUS ! (je vois des étoiles briller dans tes yeux haha). Les cours sont disponibles en français, en anglais et en roumain donc à ce niveau là tout va bien aussi .

Pour te renseigner au niveau des inscriptions, des aides, du logement, il y a des organismes qui s’occupent de ça à ta place, je peux te conseiller de jeter un œil au site “Etudier en Roumanie

En conclusion

  • Les avantages de la Belgique : ce n’est pas loin, on y parle français, pas de numerus clausus, équivalence de diplôme
  • Les inconvénients : Concours d’entrée, quotas de 30% de non-résident
  • Les avantages de la Roumanie : Vie quotidienne peu coûteuse, aménagement de pointe, pas de numerus clausus équivalence de diplôme
  • Les désavantages : La distance, les frais de scolarité

Voilà, j’ai essayé d’être la plus clair possible en vous résumant vos possibilités en prenant en compte que vous ne vouliez faire que des études disponibles en français. Si vous voulez plus d’informations cliquez sur les liens que je vous ai mis dans l’article.

J’espère qu’il vous auras plus. Si le métier de votre rêve se trouve en médecine alors ne laisser pas un petit numerus clausus vous le briser il y a tellement d’autres alternatives qui peut être vous épanouiront encore plus, il ne faut donc pas s’arrêter à ça !  😊

J’espère que cet article t’auras plu, n'hésite pas à partager et à t'inscrire à la newsletter ! 😇

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram

Table des matières

la newsletter des paces blog
La Newsletter des
PACES

Abonne-toi à la newsletter pour être au courant de la sortie des articles, recevoir des codes promos, des produits gratuits .. Et plein d'autres surprises 😉